Loading...

Peux-tu te présenter ?

Madeline, 28 ans aujourd’hui le 28, j’ai grandi en Ile-de-France et depuis, je reste une banlieusarde fidèle au RER A et son lot de péripéties.
J’aime la photo, la peinture, le sport, la pâtisserie… autant de choses qui nécessitent de la place et donc, de vivre loin de Paris. J’aime aussi la vie parisienne, expositions, ciné, concert, restau, bar, même si ce temps paraît bien loin maintenant. Dès que je peux, j’adore fuir l’Île-de-France pour des contrées plus ensoleillées, et où les gens sont disons… plus souriants ? Dans mes destinations mémorables je garderai l’Égypte, la Réunion et la Colombie. Je ne sais pas encore quelle sera la prochaine destination mais j’ai déjà hâte !

 

Quel est ton parcours professionnel ?

Après le supplice du BAC S et des cours particuliers de maths, je décide de plaquer cette branche et de faire une école d’art.
J’intègre alors l’ECV pour un master en communication visuelle, spécialisation publicité. Une école polyvalente dans laquelle je découvre plusieurs facettes du graphisme, ce qui va initier mon côté touche-à-tout et développer ma passion pour la photo.
Après de nombreux stages dans des agences print/pub effectués durant mes études, je me lasse et je décide alors de bifurquer dans le digital. Je fais mes premières armes chez Digitas LBI notamment sur le budget Nissan. Je suis, en parallèle, secouriste et directrice de communication à la Protection Civile du Val d’Oise, pour laquelle je fais beaucoup de photos, reportages et autres assets de communication variés.
Je rejoins ensuite l’agence Disko, dans laquelle j’ai pu pendant quatre ans, développer ma polyvalence en faisant aussi bien du webdesign*, du social media*, du motion design* que de la photo. Je décide ensuite de me spécialiser dans le webdesign* et c’est ainsi que j’ai rejoint DS Agency.

 

Quel est ton Rôle chez DS Agency ?

Je suis directrice artistique et dans des termes plus barbares UX/UI. Pour faire simple, je dis à ma grand-mère que « je fais la mise en page créative de sites internet pour toutes sortes de marques ». J’utilise Sketch pour designer* les pages des futurs sites web avec, en complément, la suite adobe et notamment Photoshop et Illustrator. Une maquette par définition est statique, mais pour aider à la projection, je les propose souvent animées, avec After Effect ou Principle. Une vidéo permet d’aider à visualiser les micro-interactions et comment le site s’anime au scroll*, ça participe aussi à donner un « effet waouh » très recherché par les clients. La création d’un design de site doit toujours allier fonctionnalité et identité et c’est dans cette optique-là que je travaille sur chaque projet.


Si tu devais décrire DS Agency en 3 mots ?

Cohésion, talents et créativité.

 

Quel est le Gif le plus mythique selon toi ?

Il y en a tellement, difficile de choisir, c’est surtout selon le moment.
Je dirais que celui-ci me représente bien, pas pour le côté paresseux, quoi que ça peut m’arriver, mais pour le côté « very funny », un peu moqueur. J’aime les dessins animés, j’adore rire (et charrier) et j’adore les gifs d’animaux cute*, bref ce gif est un parfait résumé.

 

Quelle est l’app que tu utilises le plus souvent ?

Instagram ! Véritable source d’inspiration graphique mais avec aussi des comptes bien WTF* pour décompresser.
Mon fil d’actualité Insta c’est du voyage, de la photo, du sport, du graphisme et surtout de la food* !
Instagram permet aussi de suivre l’actu de mes amis et d’ailleurs la messagerie de l’application a remplacé les sms.

 

Quel est le site ou l’application que tu rêverais d’inventer ?

En Master 2 j’avais pensé à une appli qui chaque matin propose une tenue en fonction de la météo et de son agenda.
Les vêtements seraient enregistrés dans l’application automatiquement lors d’un achat en ligne, en scannant le code-barre, ou par simple photo. Il faudrait ensuite un algorithme magique à la Christina Cordula, qui s’affine au fur et à mesure de l’utilisation, pour bien associer les vêtements et avoir plusieurs propositions chaque jour.
Et pourquoi pas en prime, un petit partenariat avec Vinted lorsque des vêtements n’ont pas été utilisés depuis longtemps.

 

Apple ou Samsung ?

Les deux, un mac en ordinateur pour l’utilisation des logiciels graphiques (Sketch n’existe pas encore sur PC) et un samsung comme smartphone.

 

Un mot pour la fin ?

Cookie

 

* Les anglicismes font partie de mon quotidien, j’espère que vous arrivez à suivre 😉

28 mai 2020