Loading...

Instagram a bientôt 10 ans ! Le célèbre réseau social qui a volé la vedette à Facebook ou même Snapchat, a été créé le 6 octobre 2010 par l’américain Kevin Systrom. Près d’un milliard d’utilisateurs sont recensés à travers le monde et pas moins de 17 millions en France.

Au départ, Instagram était la galerie photo des vacances de vos amis. Puis, petit à petit, les influenceurs ont émergé, et avec eux, le placement de produits, ainsi que la publicité. A partir de 2018, est arrivée la notion « instashop », des photos sur lesquelles les produits sont tagués et renvoient directement sur les fiches des produits concernés. Les comptes Instagram deviennent alors de véritables catalogues produits pour les marques. Instagram va même plus loin et embarque maintenant tout le tunnel d’achat, directement dans son application, en s’associant à Shopify, BigCommerce, ChannelAdvisor et CommerceHub. Cette fonctionnalité est actuellement en test avec une vingtaine de marques aux Etats-unis.

Instagram devient un « social commerce » : comment complète t-il l’expérience utilisateur ?

Instagram c’est avant tout un outil d’inspiration, et les marques misent de plus en plus sur ce réseau pour faire leur promotion. Quel est donc ce joli maillot de bain que cette influenceuse porte lors de ses vacances ? D’où vient ce luminaire qui fait toute la différence dans ce salon ? Avec quel rouge à lèvre cette instagrameuse a réalisé son tuto maquillage ? Les photos que vous voyez passer dans votre fil génèrent des envies et même, parfois, des besoins. Au delà des comptes que vous suivez, votre utilisation d’Instagram sera aussi ponctuée, de posts sponsorisés, et autres stories publicitaires, pour vous inciter encore plus à acheter. D’après une étude, 83% des utilisateurs disent découvrir de nouveaux produits et services sur Instagram.

Avec le temps, Instagram s’est donc imposé comme un véritable outil marketing pour les marques qui n’hésitent plus à investir pour sponsoriser leur contenu ou travailler avec des influenceurs. Instagram est d’ailleurs le réseau qui a le plus fort taux d’engagement (étude de Locowise). La présence des marques sur ce réseau social renforce leur notoriété et l’engagement de leur clientèle.

Cependant, il n’est pas possible de publier un lien dans la description d’un post Instagram. Les utilisateurs renvoient donc vers un lien dans le texte d’introduction de la page. C’était un point bloquant pour orienter l’utilisateur vers les sites e-commerce et en particulier vers un produit précis. Depuis, la fonctionnalité de tags produit sur les images a révolutionné la stratégie des marques sur Instagram.

Les instashops sont donc en pleine expansion et créent du lien avec les sites e-commerce. Dans un premier temps, l’application vous permet d’identifier les produits et d’être renvoyé sur le site pour acheter. Dans un second temps, les e-commerce mettent en avant leur contenu Instagram pour mieux présenter leur univers. Ci-dessous, un exemple du fonctionnement avec Maison du monde où Instagram et le e-commerce se répondent à merveille.

Les photos instagram deviennent stars sur les e-commerce, elles en composent dorénavant des pages à part entière. Voici, ci-dessous, quelques exemples de sites ayant mis en place un instashop directement sur leur site. Ces pages donnent à l’utilisateur plus d’inspiration et une meilleure projection que sur un listing produit, aux photos sur fond blanc, peu incarné.

 

Instagram devient donc un véritable pilier dans l’expérience utilisateur. Il aide 80% des instagrameurs à se décider pour acheter un produit ou un service. Il permet aux marques de communiquer par plusieurs canaux, et de générer plus d’engagement auprès de leurs cibles. Avec sa fonction instashop, Instagram crée un lien fort entre le social et le e-commerce d’où le terme récent « social commerce ». On restera cependant attentif à l’arrivée du tunnel d’achat embarqué dans l’application qui, certes, assure un meilleur taux de conversion, mais engendrera aussi une perte de données pour les e-commerces.

14 février 2020